Skip to content
19 octobre 2012 / Nexbw

La deconstruction du personnage au 20 ème siecle

Les oeuvres d’art du 20 ème siècle procède a une déconstruction de la figure humaine. Elle peut être réduite a une silhouette déformée, fragmentée. Ces oeuvres insistent sur la difficulté a saisir et a définir l’être humain. En littérature également les personnages deviennent plus complexe, plus fuyant ils ont une part d’obscurité de mystère, y compris pour eux même ( Meursault ne parvient pas a formuler de sentiments, le narrateur de « A la recherche du temps perdu » ne comprend pas pourquoi le goût de la madeleine le bouleverse autant). On peu voir dans ce phénomène, l’influence de la science nouvelle qu’est la psychanalyste qui a mit en évidence la complexité de l’être humain et les mystères de l’inconscience. Certains romanciers du 20 ème siècle. Comme Nathalie Sarraute créent ce qu’ils appellent le « nouveau roman » et veulent parfois se passer de personnages, ceci deviennent de simples silhouettes a peine esquissées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :